Review

Le Monde de la Musique
Octobre 2008

Giordani Tommaso: Les Six Trios à cordes op. 12

Orsolya Kaczander (flûte traversière), Péter Bársony (alto), Péter Szabó (violoncelle)

1 CD HUNGAROTON HCD 3 2498 (DISTRIBUÉ PAR ABEILLEMUSIQUE.COM)
TEXTE DE PRÉSENTATION EN FRANÇAIS – ENREGISTRÉ EN 2007 – MINUTAGE : 1 H 7’ – DDD

Né à Naples d’un père chanteur d’opéra, impresario et librettiste, Tommaso Giordani suivit ce dernier à Londres, où lui-même donna dès 1756 son premier opéra. Sa carrière se déroula dès lors alternativement dans cette ville et à Dublin, où il suivit à nouveau son père. En 1794, il devint président de l’Irish Music Fund. Il fut un des nombreux compositeurs qui en Angleterre (l’Irlande en faisait alors partie) évoluèrent dans la mouvance de Johann Christian Bach, de deux ans son cadet. En témoignent ses Trios op. 12, composés vers 1775-1776. Si les derniers mouvements du Trio n° 2 (-Tempo di Minuetto-) et du Trio n° 4 (-Allegretto ma non troppo-) pourraient être de Johann Christian Bach, d’autres pages de ce recueil apparaissent plus solidement architecturées, voire moins galantes. Dans le Trio n° 6, la partie de violoncelle est particulièrement importante. Reste qu’on est bien dans le Londres cosmopolite, imprégné de culture italienne, des années 1770.
Cette belle réalisation n’est pas la seule consacrée à Giordani : on disposait déjà de neuf concertos pour clavecin (Opus 23 et 33) interprétés et dirigés par Rita Peiretti (Dynamic, 2003).

Marc Vignal

Péter Szabó cellist, conductor, music editor
Péter Szabó's recordings are available on Amazon.com: