Review

Classica
Mai 2003

Ignace Pleyel: Concertos pour violoncelle

Orchestre de chambre Erdődy, violoncelle et dir. Péter Szabó
Hungaroton/Intégral HCD 32067-68 (2 CD)

*****

On connaît Ignace Pleyel surtout en tant que facteur de pianos. On ignore peut-ètre qu’il fut un compositeur prolifique, auteur de deux opéras, de quarante-cinq symphonies, de soixante-quinze quatuors à cordes, d’autant de trios et d’une vingtaine de concertos. Son style est si proche de celui de Joseph Haydn que bien des musicologues en ont été abusés, et ont attribué au père de La Création des partitions dues à la plume de notre bon Ignace. Effectivement, les cinq Concertos présents sur cet album auraient très bien pu ètre écrits par Haydn. On retrouve ici la mème ampleur majestueuse des premiers mouvements en forme sonate, avec une entrée du violoncelle, typiquement haydnienne, sur un accord suivi d’énoncé du thème liminaire en doubles cordes ; puis vient un Adagio mèlodieux et lyrique auquel succède un Rondo, pétillant d’espirit, à la virtuosité débridée. A noter que ce Concerto a vraisemblablement été composé vers 1788, soit trois années après celui en majeur Hob. VIIb. 2 écrit par Joesph Haydn. Cette ressemblance flagrante (de style et de forme) n’est-elle que pure coîncidence, ou Pleyel a-t-il pu avoir connaissance de l’œuvre de son illustre prédécesseur en la matière ? Peu importe, en définitive, puisque cette musique bien rédigée nous apporte un grand plaisir d’écoute, renforcé par l’interprétation intelligente et pleine de verve de l’admirable soliste (qui a ècrit lui-mème les cadences) et de l’excellent Orchestre de chambre Erdődy. Une intéressante découverte qui ne passionnera pas que les amateurs de violoncelle.

Xavier Rey

Péter Szabó cellist, conductor, music editor
Péter Szabó's recordings are available on Amazon.com: